Le Terme « Négro » Dans Les Textes Rap Game ?

Spread the love <3

À l’instar des pionniers du Rap français, les rappeurs dits indépendants et/ou underground se veulent engagés avec des penchants socio-politiques. Leurs textes rappellent les discours engagés des leaders comme Mandela, Che Guevara ou encore Martin Luther King et Malcolm X.

Principes, valeurs, et respect sont les mots d’ordre. gradur-l-homme-au-bob Mais ces artistes militants passent inaperçus, et les médias mettent en valeur des rappeurs game comme la Fouine, Bouba et le nouveau au tableau, Gradur. Difficile de passer à côté de leurs textes qui frisent l’arrachage de cheveux.
Depuis des siècles beaucoup se sont battus pour défendre la dignité humaine. L’abolition de l’esclavage et la traite négrière en sont des exemples. Et voilà qu’en 2015 on retrouve dans le RAP GAME le terme « Négro ».
Ecrit et interprété par un homme de couleur noir sous des airs de voyous notoires ???

"Négro" : Populaire - Terme injurieux et raciste pour désigner un homme de couleur noire. (Larousse)

Et pourtant, d’après la Loi 1881 : Art. 23, 29 alinéa 2, 33 al. 3, 5 et 6, pour Injure publique raciale nationale ou religieuse, la peine est un emprisonnement de 6 mois, et une amende de 22 500 €.
Et la loi s’applique chez tous individus confondus même si l’auteur (qui injure) est de l’ethnie identique à la personne ou du groupe de personnes qui en ont été victimes.

Gradur - Négro - :
"Négros cagoulés, calibrés, on s'invite au bal masqué
Gangsta mili hustle au tel-ho j'baise ta re-seu le
Négro postiché dans un BM bloque-le
Sur l'pilon j'tire une taffe puis deux, ouais négro j'inspire
FAMAS comme sécu, que du vécu dans mon inspi''
Mac Tyer , feat La Fouine - On s'en bat les couilles - :
"Addict des gros termas, Brasil : négro on s'en bat les couilles
Vaffanculo ! Tu veux m'enculer ? Négro : on s'en bat les couilles
On aime ça, La Jonquera : là-bas on se vide les couilles
Moi j'aime tirer dans les bois, toi tu n'connais qu'le Bois d'Boul' 
C'est violent, c'est caille-ra : négro on s'en bat les couilles"

Bien entendu, le gros coup de bluff c’est la tendance Gangsta-Rap. Eh oui! Il ne suffit pas de vendre du « Shit » et/ou d’avoir fait un tour en prison pour viol sur mineur, pour se prétendre Gangsta!
Désolé de casser le mythe mais les Gangsters ne sont pas dans le R.A.P.
En vérité, les enfants veulent devenir des rappeurs, et les rappeurs veulent faire comme les gangsters. Mais les gangsters veulent devenir des millionnaires, et les millionnaires veulent devenir plus riches encore.

L’acteur et humoriste Chris Rock, dans son film Top Five, mentionne dans l’une des scènes, le paradoxe et les risques d’appeler son « frère noir » négro.
Et c’est très drôle! 

Parole de Renard.

Big Volpone

Lien pour marque-pages : Permaliens.

2 Commentaires

  1. merci pour cette article, je ne l’avais pas vu sous cette angle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *